Le Club
+ Contacts
+ Le circuit
+ Les records
+ Présentation
+ Revue presse
Saison 2017
Courses AMCA Entretiens Inscriptions
Facebook
Archives / Résultats

herlisheim.jpg

 

VENDREDI

Pour l’occasion, Thomas Eytard a pu louer grâce à son papa (un grand merci…) un gros Van Mercedes rallongé. Nous avons donc pu faire le voyage à 8 : Chambion’s Family, J-L Ripoll, Thom Esposito, Tof Varniere, Thom Eytard, Eric Loge et moi-meme. Ambiance assurée durant tout le trajet !

Départ à 7h de Villefranche après chargement de tout le matériel, et arrivé à 12h en Alsace.

Les 2 Mick Pontal et Derderian ainsi que Lolo Dupré feront le trajet avec leurs papas respectifs.

Une fois sur place, nous découvrons des infrastructures vraiment belles. Des stands spacieux avec des tables ultra profondes, une piste superbe qui donne envie de rouler, un podium très large. Bref, une piste parfaite pour un CF.

Un petit tour au resto et c’est parti pour une heure d’essais libre, suivis de deux manches d’essais contrôlés de 10 minutes, et enfin essais libres jusqu’à la tombé de la nuit.

Tout le monde est assez confiant à la fin de ses essais et a réussi à trouver un set up correct, ce qui était loin d’être le cas aux premiers tours de roue…

Le soir, Le Van prend la direction de la maison du Pierrot (Laug, le collègue à Prosper) pour un « petit » apéro suivi d’un repas. Nous aurons droit à des Flammekueche préparée par Eric et cuite par Pierrot. Une merveille… Merci Messieurs (et merci Cécile !)

Retour à l’hotel vers 1h et dodo.

SAMEDI

Les choses se compliquent. Quelques petits soucis gastriques pour certains dés le matin, dus au Chnaps local du Jean-Mich sûrement… (quel poète ce JP), donneront un réveil difficile.

Une fois sur la piste, les choses sérieuses commencent.

On passe la manche d’essais contrôlé ou tout le monde affûte son set up.

Les qualifs

La, c’est le boxon, à cause de la pluie qui fait des apparitions à divers moment de la journée.

Les trois manches des promos seront prises en comptes car ils ont pu rouler à chaque fois sur des conditions de piste équitable (3 séries en promo). Jean-Laurent et Thomas sont comme d’hab dans le coup. Mais les autres pilotes promo sont un peu moins largués que d’habitude. Les écarts sont moins importants que les manches précédentes. La tache va s’avérer difficile. Ils obtiendront les deuxième (Jean-Lo) et troisième (Thom) temps. Bien joué !

Pour les nationaux et les élites, c’est différent. La pluie tombant par intermittence, la piste change rapidement de condition. Il pleut, c’est mouillé, mais ca sèche vite… A la vue du nombre de série, personne n’a des résultats équivalent entre le début de la manche et la fin de la manche. Et ce sera comme cela toute la journée…

Il sera donc décidé le soir de faire courir une quatrième manche de qualif pour les Nationaux et les Elites le dimanche matin à 7h30, en prenant le risque de trouver une piste mouillée le dimanche matin, et de retrouver les mêmes conditions que la veille, et que seule cette manche sera pris en compte.

Un petit resto typique alsacien bien sympathique le soir,et dodo de bonne heure pour tout le monde, vu que tout le monde roule aux aurores le matin...

DIMANCHE

Ce qui était prévu arrivera : la piste est mouillée à notre arrivée le dimanche, et ira en s’asséchant… Le meme probleme que le samedi sera donc présent. La comission des pilotes décidera donc de prendre en compte les résultats de la deuxieme manche du samedi(piste seéchante pour les premier à rouler), et de la quatrième manche du dimanche matin. (Piste séchante pour les derniers à rouler).

Les Nationaux :

Lolo Dupré fera tout son possible sur la quatrième manche (sa deuxième ne compte pas, il a été disqualifié pour pneus avant trop larges) de même pour Thomas Esposito (qui n’a pas rouler sa deuxième manche), mais étant les premiers à rouler, ils roulent sur le mouillé et n’accrocheront que la qualif en 1/8eme de finale.

Christophe Varnière fera une belle manche le dimanche, et prendra la 17 ème place, donc qualifié en ½ directe.

Quand à moi, j’échoue à une demi-seconde de la demi directe, faute à moi (quelques petites erreur dans la quatre), mais aussi à ce couillon de pilote qui s’est sorti en ligne droite et qui est revenu sur la piste plein gaz alors que j’arrivais en fond de deux… Le choc était innévitable… et me fera perdre 3-4 secondes…. GRrrrrr. Je passe 1 donc en ¼.

Les Elites :

Eric a une voiture assez vicieuse et cherche toujours un moteur… Il accrochera une place en quart.

Thom E. Accrochera le 17 èmetemps, suite à quelques rencontres avec les vibreurs. Dommage, il avait un set up du tonnerre et un moteur de feu.

Mick Pontal accrochera le 10eme temps, à seulement 8 secondes de la pole.

Mick Derderian sera le plus fort en qualif (le plus régulier surtout), et prendra le septième temps.

Les remontées

Thom Esposito ouvre donc le bal en 1/8 ème. La piste est délicate et quelques plaques de gras sont encore présentes. Quelques petites fautes et la remontée s’éloigne. Il finira à seulement un tour de la troisième place… Dommage Toto !!

Lolo Dupré s’élance ensuite. Il prendra vite la tête de course et empochera la première place, collant un tour au deuxième.

On se retrouve donc moi et Laurent dans le même quart. Des le départ, soucis pour moi : mon moteur cale juste au décompte. Le temps de redémarrer et je part dernier… Pas cool quand on a le numéro un... Je remonte doucement, mais sûrement, jusqu’à rattraper Laurent. Une petite touchette tous les deux (désolé Lolo) et je passe devant. Etant fautif, je le laisse repasser sans difficulté par la suite. Mais une petite pluie viendra humidifié la piste, qui se transforme en patinoire… Laurent parviendra à attraper la seconde place et à monter en demi. Mais pas moi… je finis 6eme à un tour du troisieme… Finis pour JP.

Eric partira ensuite sur son quart. Il n’a pas de moteur par rapport aux autres concurrents, mais il enroule à max et ne fait pas de faute. Il remonte en demi sans difficulté en accrochant la 3eme place.

Départ ensuite de la demi national ou l’on retrouve Laurent Dupré et Christophe Varnière. Problème radio dés le départ pour Tof : pas d’alimentation radio... Demande de report et changement du cordon d’alim : ça repart ! En 11 ème position... Les deux lascars prendront un bon départ. Laurent attaque fort et rejoint rapidement la tête de course. Tof par contre est un peu trop gentil, et ouvre à tout va à ses adversaires. Manque de Niak le coco ! Il finit 6ème.

Lolo quand à lui poursuit son effort et est en passe d’obtenir son ticket pour la finale. Malheureusement, à quelques minutes de la fin, sa courroie arrière lâche, et il ne peut maintenir sa place... Dommage ! Il finit 5eme.

On retrouve ensuite les demi-finalistes Elite

Malgré le prêt d’un moteur par T2M, Eric manque encore de moteur par rapport à ses concurrents. Il assure toujours autant au niveau pilotage, mais n’arrive pas à suivre. Il reste en demi.

Mick Pontal manquera encore une fois de chance : Sa cloche d’embrayage se fait la male des le debut de sa demi. Courage Mick, le vent va bien finir par tourner !

Thom Eytard avait un package (moteur-chassis)gagnant sur sa demi, mais quelques petites fautes sur les vibreurs (trop à l’attaque), lui barreront les portes de la finale.

Mick Derderian ira quand à lui chercher sa place en finale, grâce à un moteur qui marche enfin et à un pilotage au petit oignon !

Finale Promo

Thomas et Jean-Lo prennent un bon départ. Thomas roule très fort et prends rapidement la tête de course. Jean-lo suit derrière, mais ses pneus arrières de détérioreront très rapidement et surchaufferont (problème de gamme de gomme, récurant ce WE). Il sera obligé de passer par les stands pour changer ses pneus arrières. Thom de son coté prends rapidement de l’avance sur ses concurrents. Il ne commet pas de faute et roule très vite. Personne n’est en mesure de suivre, et sauf incident mécanique, la victoire est jouée. Malheureusement, cet incident arrivera : la courroie arrière lâche...plus de dents... Il la changera et reviendra en piste, mais avec 30 tours de retard....Le couteau entre les dents, il en profitera pour établir le record de la piste. Bravo Toto !!!!!!

De son coté, Jean-Lo cravache pour rattraper son retard. Mais c’est en vain... Il grapillera quelques places mais le retard acquit au stand est trop conséquent pour obtenir une bonne place. Il termine 7eme.

En finale Elite, Mick roule vite et bien. Mais la bielle de son moteur lâchera au bout de 7 minutes de course. Il est contraint à l’abandon.

A signaler quand même que notre comparse Pierrot fera une remontée en finale nationale, et obtiendra la deuxième marche du podium. Bravo Pierrot !!!

Bilan mitigé comme le temps pour les pilotes de l’AMCA ce week-end.

Jean-Laurent s’empare tout de même du classement provisoire en promo, au détriment de Thomas, qui est loin d’avoir dit son dernier mot !

Mais l’ambiance fut tellement bonne ce WE que tous les pilotes signent pour la manche de Niort dans quatre semaines !!!!

Rendez-vous prit pour le 11 Juin !

Encore quelques photos (250) de dispo. Merci Raoul et merci Tof!

Photo.jpg


Date de création : 18/05/2006 : 19:47
Dernière modification : 29/01/2007 : 11:24
Catégorie :
Page lue 4556 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

^ Haut ^

Tous droits réservés AMCA

Site optimisé pour un affichage en 1024*768


  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL