Le Club
+ Contacts
+ Le circuit
+ Les records
+ Présentation
+ Revue presse
Saison 2017
Courses AMCA Entretiens Inscriptions
Facebook
Archives / Résultats

 

VENDREDI

 

 

C'est à Monteux, dans le Vaucluse, près d'Avignon, que s'est déroulée la dernière manche de ce CF 200mm. Si le titre est déjà attribué en National à Mathieu Wulliamoz, il n'en est rien pour les titres élite et promo.

En promo, notre Thomas CHAMBION est encore en lisse pour obtenir le titre, mais il n'a qu'une seule option: la victoire.

 

La piste est très intéressante mais très piégeuse. On peut vite se retrouver éjecter à l'extérieur si on s'écarte de quelques centimètres de la trajectoire.

 

12 pilotes de l'AMCA ont fait le déplacement pour ce CF:

En promo: Thomas CHAMBION, Christophe VARNIERE et notre président, Jean-Laurent RIPOLL.

En national: Thomas ESPOSITO, Edouard FERREIRA, Laurent DUPRE, Joël GULLING et votre serviteur, Jean-Philippe MICHEL

En élite: Mickael PONTAL, Mickael DERDERIAN, Eric LOGE et Thomas EYTARD.

 

 

 

 

 

 

 

Nous arrivons le vendredi vers 12h. Nous nous installons tous ensemble sous une tente en retrait et au calme. Le temps de sortir le boxon du tagazou, et en route pour les essais!

 58[320x200].jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le soir, nous nous sommes essayé au mètre de pizza... Nous obtiendrons un joli score de 5 mètres pour 9 convives, bien aidé par les 6 litres de bière...

 

 30[320x200].jpg

 

 

 

SAMEDI: QUALIFICATIONS

 

Les choses sérieuses commencent.

A notre réveil, c'est mouillé dehors. Il en sera de même à la piste.

Nous laisserons tous passer la séance d'essais contrôlés du matin et nous en profiterons pour peaufiner les voitures. La piste sera sèche pour la première manche de qualif.

 

En promo, seul Thomas est vraiment dans le coup. Jean-Laurent a du mal avec son châssis et ne décroche que le 7ème temps. Christophe, après s'être aperçu que toutes les pièces servent dans un kit, commencera à bien rouler et obtiendra le 11ème temps.

Thomas se fera piéger et n'obtiendra que le 3ème temps, devancé par un local, et par son concurrent direct, Thomas CORREARD.

 

En national, Laurent prend le meilleur chrono du groupe. Il signe le 5ème temps et devra passer par la demi, à seulement 1 seconde de la finale directe.

Joël se qualifie également pour la demi directe, en attrapant le 10ème temps: il a encore des réserves sous la moustache le Jojo!

Je fais de même après avoir raté la première sur un soucis de boite, en prenant le 11ème temps dans la deuxième, à 4 dixièmes de Jojo! (Bisou bisou wink )

Thomas ESPOSITO eu moins de chance. Il était parti pour faire un beau quinze tour, mais son moteur calera dans le dernier tour (encore trop riche, car en fin de rodage) Il prendra le 22ème temps, et direction les quarts.

Notre Doudou sera le moins performant. Il a du oublier quelque chose ce WE, car il avait la tête ailleurs... il se qualifiera pour les 1/16ème.

 

En Elite, alors qu'Arnaud Chaussard fait une démonstration de son talent pour prendre la pôle, c'est Mickael PONTAL qui est le plus en forme. Il signe le troisième temps et se qualifie pour la finale directe: Bravo Mick!!!! A signaler qu’il était un des rares pilotes à utiliser la roue libre…

Thomas Eytard est quand à lui très (qui a dis trop?) rapide, mais les petites fautes coûtent chère, et le feront descendre à la 7ème place, juste derrière Mickael DERDERIAN, qui semble avoir retrouvé un moteur performant.

Eric LOGE clôture la liste des qualifiés en demi. Il est toujours aussi régulier, mais manquede moteur par rapport à la concurrence.

 

 

 

La journée se terminera par un Mac Do, et au Dodo!!!!

 

 

 

 

DIMANCHE: Remontées et Finales

 

La journée commence magnifiquement bien: En route pour la piste des 7h30, nous apprenons une triste nouvelle: le décès de... du moteur de Schumi !!!! Alonso est devant, et le restera! Quoi de mieux pour bien commencer la journée?

 

LES REMONTEES

Bref. C'est Doudou qui commence. Il ne lui faudra que 3 tours pour venir frotter la rambarde devant les stands, et y laisser un cardan et deux boules titanes... Quand il a décidé de ne pas mettre du sien celui-là...

 

Vient ensuite le quart de Thomas Esposito. Alors là, dans le genre poissard... Il commence par enrhumé tout le monde, bien aidé par son Matrix qui fonctionne à merveille, puis une fois qu'il a assez d'avance, un petit top radio en pleine ligne droite fera envolé sa MTX4 vers un spectateur (qui n'a heureusement rien eu...). Thomas Eytard le redémarre et c'est reparti. Il conserve la troisième place. Ouf. Mais comme si cela ne suffisait pas, à moins d’un tour de la fin, sa couronne de seconde décide de se faire une beauté et de passer à la mode chauve... Il voit alors le quatrième fondre sur lui comme glace au soleil.

Il lâchera malheureusement sa place dans les derniers virages, lors d'une toute petite faute sur un vibreur. Il fera une tentative de dernière chance sur la ligne, mais en vain, il finis quatrième... ouiiiiiinnnn !!!! Ca va finir par payer Toto!!!!

 

Place ensuite à Christophe et Jean-Laurent pour leur demi-finale. Jean-Laurent aura un souci technique dès le début. Il sera contraint à l'abandon des la première minute, son support de disque ayant lâcher et lui bloquant la transmission. C'est fort dommage car il avait montré ses capacités le samedi et tout le monde le voyait en finale. Allez Jean-lo, on range les caoutchoucs, et on remet les mousses smile

Tof fera sa demi tranquillement et ira chercher la troisième place, qui le mène en finale rejoindre Thomas CHAMBION.

 

Joël prend ensuite le départ. Il roule superbement comme à son habitude, mais un calage lui fait perdre tout espoir de remontée. Il s'empare tout de même de la quatrième place, et il ne lui reste plus qu'à prier pour que la deuxième demi soit moins rapide.

 

C'est ensuite à Laurent DUPRE et à ma pomme de s'élancer pour notre demi. Laurent eu quelque soucis au départ, mais repris vite la tête de course pour ne pas la lâcher. Pour moi, mon mécano m'a dis d'enrouler et de ne pas faire de faute: OK chef. Après un départ bof et des premiers tours bof bof, je m'applique et refais mon retard. Ca paie, puisque dans le dernier tour, je récupère la deuxième place, F. Capillon ayant caller, et Sarah ayant lâcher quelques tours plus tôt. Nous remontons donc tous les deux, Laurent et moi, pour la finale.

 

Joël ne passera en revanche pas. Il rate la finale pour 8 secondes...

 

En élite, Mickael DERDERIAN et Eric LOGE roulent dans la même demi. Mick la remporte et se qualifie pour la finale. Par contre, Eric est à la rue complète au niveau moteur, et ne peut absolument rien faire. Il reste en demi. Va falloir prendre des décision pour l’année prochaine Eric !

 

Du coté de Thomas Eytard, la voiture est toujours rapide, mais pas facile, et pousse le pilote à faire des fautes. Il en restera là également.

 

LES FINALES

 

Finale PROMO

Tof et Thomas CHAMBION se retrouve donc en finale promo. Les choses commencent très mal pour Tof, qui se retrouve sans radio dés le début. Il demande un report pour trouver la panne: accordé. On essaie de changer l'accus, non, le cordon d'alim, non, c'est le récepteur qui est HS. Malheureusement, le temps de le changer, la finale est partie, et TOF ne prendra la piste que longtemps après.Il parviendra à aligner une trentaine de tours, ce qui le hissera à la huitième place, deux autres concurrents ayant abandonnés.

Du coté de Thomas, il sait qu'il doit gagner. Il arrive à rester devant son concurrent direct Thomas Correard, mais ne parviens pas à passer devant F. BOURILLON. La tension se fait sentir et il commet quelques fautes: l'écart se creuse. A un moment, il fait une faute devant les stands et se mets dans l'herbe. Jean-Lo ne peut se retenir de traverser la piste pour le remettre en piste, ce que le directeur de course a strictement interdit avant les finales et remontées. Ce dernier n'a pas d'autre choix que de faire effectuer un «Stop and Go» à Thomas. A ce moment, c'est fini, il ne rattrapera jamais le premier, malgré des temps au tour dignes des open...

Tu as fais tout ce que tu pouvais Tom. Bienvenue chez les grands maintenant wink

A signaler un petit fait de course. A la suite de la finale, tout les moteur seront démontés et contrôlés.

 

Finale NATIONALE

Viens ensuite la finale Nationale, avec Laurent Dupré et moi-même.

Comme pour toute finale, je me suis ch.. dessus en début de course. Je prends un bon départ, mais les choses s’enveniment très vite. Je m’énerve sur moi, sur mes mécanos (encore navré Tom et Eric), fais des fautes, ouvre à mes concurrents… Faute aux guêpes et aux moustiques peut-être, ou le manque de Nicotine…Il me faudra une bonne dizaine de minute et un passage en dernière position avant de commencer à réellement rouler. A partir de là, je ne commets que de légères fautes, alors que mes concurrents commencent à s’essouffler et à rouler moins vite.

Je remonte au fur et à mesure et récupère la cinquième place. Ouf, dur cette finale…

 

Laurent de son coté n’a aucun souci et parvient à maintenir un bon rythme grâce à son pilotage toujours aussi parfait. Il monte sur la troisième marche du podium, précédé par un Mathias KALARIS en pleine forme (Bravo Gamin !) et Mathieu WULLIAMOZ (champion de France national).

 

 

Finale ELITE

Pas eu trop le temps de regarder la finale élite, car j’ai du démonter mon moteur pour le faire contrôler, à la demande de la direction de course.

De ce que j’ai vu, Mickael DERDERIAN a enfin retrouvé un moteur dans le coup, ce qui lui permet de monter enfin sur le podium et de terminer à la troisième place. Il fait taire beaucoup de monde qui le pensait réellement à la rue cette saison, et prouve qu’on peut compter sur une valeur sure.

Du coté de Mickael PONTAL, notre deuxième représentant dans cette finale, il est toujours aussi rapide et se positionne bien dés le départ. Tellement bien qu’il remonte au niveau de Kiki BERRON, son équipier qui joue le titre, pour lui prendre un tour. Malheureusement, alors qu’il s’apprêtait à le dépasser, il se sort et son moteur cale. Il perds énormément de temps, et n’obtient que la 7ème place au final. Bel esprit d’équipe Mick wink

 

C’est Sébastien WARTELLE qui s’impose sue cette manche, et Mr Kiki BERRON qui s’empare du titre de champion de France grâce à sa cinquième place

 

 

 

 

Voila pour cette dernière manche de CF. La remise des prix sera assez arrosé (notre arbitre fédéral aura aussi le droit à sa douche…), et tout le monde se donne rendez-vous en 2007, normalement à Ampuis pour la première manche de CF.

 

 

 

 

JPM 

 

 

THX :

-         Merci R&B pour le support

-         Merci à la Pontal’s family pour les photos !

 

 

 

RAPPORT DE CLOTURE

PROMO

NATIONAL

ELITE

 

 

 

 

02 [320x200].jpg 06 [320x200].jpg

05 [320x200].jpg

04 [320x200].jpg 01 [320x200].jpg

 

66[320x200].jpg

62[320x200].jpg  61[320x200].jpg

46[320x200].jpg

13 [320x200].jpg  12 [320x200].jpg

11 [320x200].jpg

10 [320x200].jpg  09 [320x200].jpg

08 [320x200].jpg

07 [320x200].jpg

 

 


Date de création : 17/10/2006 : 00:27
Dernière modification : 29/01/2007 : 11:22
Catégorie :
Page lue 5727 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

^ Haut ^

Tous droits réservés AMCA

Site optimisé pour un affichage en 1024*768


  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL